Sweet Home

12 Mar

L’idée de permettre la création pour tout un chacun d’une sorte de « domicile numérique inviolable » pourrait vite faire son chemin, tant l’agression numérique nous menace tous désormais, de tous les côtés. Politiquement le sujet est ultra-sensible. Si cette idée de domicile numérique inviolable venait à prendre force et consistance, adieu Hadopi et spams, adieu espionnage et surveillance, adieu cyber-brother etc.

On en est loin. Aujourd’hui, quand on passe une frontière, les douaniers peuvent exiger vos mots de passe, et copier intégralement vos disques durs, vos portables et vos IPods. Aujourd’hui, quand vous vous connectez à Internet, de nombreux fournisseurs de services ou de logiciels peuvent scanner tranquillement l’intégralité de vos données, pour leur propre usage.

« La vie privée n’est pas “un droit fondamental parmi d’autres, elle est la condition nécessaire à l’exercice des autres droits et libertés fondamentaux”[…]
“Le droit à la protection de la vie privée joue notamment le rôle d’un “système immunitaire de l’espace psychique”.
Antoinette Rouvroy

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :