Les formulaires bons à tout faire

6 Juil

Connaissez-vous les formulaires de Googledocs ? On y accède par le menu  suivant  :

On crée donc un formulaire pour  fabriquer des questionnaires.

C’est une fonction que j’aime beaucoup, qui permet une foule d’échanges.

  • La première utilisation à laquelle  pensent les formateurs est celle du questionnaire d’évaluation finale puisqu’il permet un retour rapide facilitant l’ajustement des contenus, l’organisation améliorée des futures formations ou de bien évaluer le degré d’acquisition de notions ou de compétences en cours d’apprentissage.
  • La seconde utilisation est beaucoup plus intéressante : elle sert à l’analyse de besoins. Scénariser des contenus, concevoir un enseignement, c’est beaucoup mieux n’est-ce pas, lorsqu’on sait assez précisément à qui on a affaire, quelle est la composition d’un groupe, ses dominantes, ses niveaux. Quelques questions bien pensées suffisent grâce aux statistiques très visuelles dispensées par les formulaires de Google de cerner les objectifs précis de la formation.
  • Une utilisation  plus poussée des questionnaires permet de les faire jouer comme un élément de la formation, qui ponctue ses différents moments, engage une nouvelle phase en posant  les questions qui révèlent des manques, ce qu’on ne sait pas ou ne sait pas faire. Ils sont comme des étayages offerts à l’apprentissage et permettent de serrer les efforts des étudiants au plus près.
  • Outre ce rôle de rail de la formation, on peut aussi leur donner une fonction d’animation : une classe ou un groupe va  créer des questions pour un autre en collaborant sur le même formulaire , et chaque groupe va répondre à l’autre, sur des moments hors du temps de classe. Une fois cette tâche effectuée des deux côtés, chaque groupe va élaborer un diaporama commentant les résultats et le présenter devant toute la classe. Les sujets des questions ne manquent pas : les habitudes alimentaires des uns et des autres, les occupations du week-end, les pratiques avec les réseaux sociaux, les points de vue sur certaines questions de société. On peut demander aux étudiants de présenter les commentaires des données recueillies sous forme écrite également, avec des « biais » différents en s’imaginant être journaliste pour des journaux aux orientations idéologiques opposées (de « Libération » au « Figaro »).
  • On peut également utiliser les questionnaires pour créer des histoires interactives, à la façon des  » livres dont vous êtes le héros ». Il suffit aux élèves de se servir des questionnaires à choix multiples, d’entrer les étapes de leur histoires dans la partie aide du formulaire afin de laisser les lecteurs choisir la suite de l’histoire. Voici un exemple en anglais qui vous en dira plus : http://wees.it/y

J’ai trouvé quelques idées sur ce document qui présente 69 façons d’utiliser les formulaires Google dans la classe.

Et vous, comment utilisez-vous les formulaires ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :