Des applications pratiques pour l’ADN ar

17 Sep

Des applications pratiques pour l’ADN artificiel – On avait beaucoup parlé, il y a deux ans, du travail de Floyd Romesberg, qui avait réussi à créer un nouveau code génétique, en ajoutant deux « lettres » supplémentaires à l’ADN, habituellement composé uniquement de quatre « caractères » : A , C, G et T. Romesberg avait prouvé que ce nouvel ADN, une fois intégré au sein de la machinerie d’une bactérie, pouvait se répliquer comme son parent naturel. Mais jusqu’ici, cette… http://ow.ly/Mojy504zwBj

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :