Après la fin du travail – James Livingst

3 Déc

Après la fin du travail – James Livingston est un historien auteur du récent ouvrage No More Work. Dans Aeon, il signe un passionnant essai titré « Fuck work » (que j’éviterai de traduire). Livingston fait, comme beaucoup, le constat que le travail aujourd’hui est en voie de disparition, notamment à cause de l’automatisation, mais nous montre de surcroît que cette disparition est à l’oeuvre depuis un certain temps et qu’elle est beaucoup plus profonde qu’on ne l’imagine… http://ow.ly/MJ5s5079rjB

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :